véhicule - Dz Wall

Selon le quotidien Liberté, le gouvernement délivrera de nouveau, des licences d'importation de véhicules neufs en 2018, pour un contingent global qui sera de moins de 50 000 unités. 

Selon Farid Belgacem, confrère du quotidien Liberté, le Premier ministère aurait instruit les ministères des Finances, de l’Industrie et du Commerce, afin d'étudier la question des licences d'importation de véhicules neufs, pour les délivrés aux concessionnaires en 2018, afin de leur permettre de poursuivre leur activité et investir localement. Cette mesure affectera certainement les prix du marché de l'occasion qui continue à flamber, mais aussi des véhicules neufs, si on rajoute le nombre d'unités qui seront montées localement en 2018, estimé à près de 200 000 unités.

Une note de la Direction générale des Douanes, dont nous détenons une copie, informe les services douaniers que « les importations de véhicules automobiles par les personnes physiques ou morales pour leurs propres besoins et non destinés à la revente ne sont pas astreintes à la délivrance d’une licence d’importation ».

Ce document vient confirmer une décision du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, qui ouvrait une brèche dans la limitation des importations de véhicules et le respect du nouveau cahier des charges sur les normes automobiles.

En effet, le document de la Douane précise que « le contingent quantitatif (…) fixé à 152 000 unités est réservé exclusivement aux concessionnaires automobiles dûment agréés », précise le texte. Les personnes physiques et morales ne sont donc soumises à aucune forme de limitation.

Ainsi les particuliers et les entreprises, peuvent désormais directement importer des véhicules, sans passer par les concessionnaires, à condition que ces véhicules ne soient pas destinés à la revente. Une situation qui profitera aux individus, aux sociétés de location de véhicules ou aux entreprises de travaux publics et bâtiment notamment.

Neuve ou d’occasion la différence entre ces deux marchés ne se fait presque plus, du côté des concessions automobiles, on ne comprend plus rien, lors de nos visites chez ces derniers les réponses été quasiment les mêmes chez la grande majorité « Pas de disponibilités, pas de commandes », des locaux vides et des employés blasés ceci pour les marques d’importation, mais qu’en est-il de notre fameuse production nationale, « Hyundai, Renault/Dacia et le Groupe Volkswagen » ?

L’usine Hyundai de Tahkout Manufacturing Company, située à Tiaret, a été inaugurée aujourd’hui avec la présentation du premier véhicule issu de cette chaîne.