Jeux Olympiques - Dz Wall

Comment suivre les JO de Rio sur les réseaux sociaux ?

Facebook, Twitter et même Google : le web passe à l'heure des Jeux olympiques. Que vous vouliez suivre l'évènement planétaire, encourager vos athlètes préférés ou porter haut vos couleurs, les internautes ne vont rien manquer.
Sur Snapchat

JO 2016 : Amina Rouba et Sid Ali Boudina passent en quart de finale en Aviron

 

Rio de Janeiro – Les deux skiffeurs algériens, Sid Ali Boudina et Amina Rouba se sont qualifiés pour les quarts de finale suite aux épreuves de repêchage en Aviron.

Programmés pour Dimanche dans un premier temps, ces épreuves n’ont pas eu lieu à cause d’un vent trop fort sur les côtes de Rio. Non qualifiés lors des séries, les deux skiffeurs algériens n’ont pas laissé passé leur seconde chance et s’offrent donc une place en quart de finale.

SidAli Boudina remporte sa première série avec un temps de 7:20.84 qui lui permet d’occuper la troisième place au classement des repêchage. Il sera par la suite immité par sa compatriote, Amina Rouba, qui remporte également sa série avec un temps de 8:04:21. Les deux algériens disputeront donc les quarts de finale, prévu demain à partir de 13h.

 

 

JO 2016 : Taoufik Makhloufi en finale du 1500m

Le coureur algérien, Taoufik Makhloufi s’est brillamment qualifié pour la finale de l’épreuve du 1 500 mètres. Le champion olympique en titre de la discipline a franchi la ligne d’arrivée en 2e position, avec un temps de 3:39:88.

Les autres favoris de la course ont tenu leur rang dans cette première série des demi-finales, à l’image du Kényan Asbel Kiprop (1er). Ce dernier a devancé Makhloufi de quelques millièmes de seconde. Autre prétendant au titre, le Marocain Abdelaati Iguider ne termine finalement qu’à la 6e position. Son passage en final est plus qu’incertain à ce stade.

En effet, seuls les 5 premiers de chaque série, plus les deux meilleurs temps des demi-finales, se retrouveront dimanche 21 août pour la grande finale. Taoufik Makhloufi, lui, a rendez-vous avec l’histoire en tentant de défendre son titre acquis à Londres en 2012.