Android 6.0 - Dz Wall

Algérie Poste lance son application mobile sous Android

Algérie Poste vient de lancer son application officielle pour Android, l’application se nomme Algérie Poste et elle est disponible gratuitement sur le Google Play Store, cette application vous facilite les tâches proposées par Algérie Poste, maintenant vous pouvez consulter votre compte eCCP facilement et rapidement en utilisant votre smartphone.

Une première liste est dévoilée des terminaux Samsung touchés par la mise à jour Android 6.0 Marshmallow. Apparemment les appareils antérieurs à 2014 ne seront pas atteints par la dernière mise à jour.   

Samsung n’a pas encore officiellement confirmé la liste de ses terminaux prévus pour obtenir leur mise à jour vers Android 6.0 Marshmallow. C’est sans compter sur SamMobile, généralement très bien informé, et qui indique s’être procuré la liste des terminaux que le Coréen compte mettre à jour. Elle lui a été fournie par ses informateurs chez la marque, et n’a rien de définitif ni d’officiel. Elle donne toutefois une bonne indication des intentions de Samsung, qui devrait remonter pour Android 6.0 jusqu’à sa génération Galaxy S5.

Voici la liste établie par SamMobile. Elle inclut sans surprise les diverses déclinaisons, par marché, des Galaxy S6 et Note 5, et inclut les Galaxy S5 et Galaxy Note 4 lancés en 2014. On remarquera que le Galaxy S5 mini n’est toutefois pas présenté dans cette liste, qui n’est d’ailleurs accompagnée d’aucune date prévisionnelle de déploiement.

  • Samsung Galaxy S5 (SM-G900F, SM-G900V, SM-G900H, SM-G900FD)
  • Samsung Galaxy S5 LTE-A (SM-G901, SM-G906L)
  • Samsung Galaxy S5 Neo (SM-G903F)
  • Samsung Galaxy S6 (toutes versions)
  • Samsung Galaxy S6 edge (toutes versions)
  • Samsung Galaxy S6 edge +(toutes versions)
  • Samsung Galaxy Note 4 (SM-N910V, SM-N910F)
  • Samsung Galaxy Note Edge (SM-N915V)
  • Samsung Galaxy Note 5 (toutes versions)

Après trois versions « Developer Preview », Android 6.0 Marshmallow vient tout juste d’être déployé en version finale sur certains Nexus. Bien que peu différente des itérations précédentes dédiées aux développeurs, et même de Lollipop (Android 5.x), cette nouvelle mouture affiche quelques modifications discrètes bienvenues. Voici une sélection de certaines nouveautés intéressantes.

Android M a laissé sa place à Android 6.0 Marshmallow, d’ores et déjà mis à disposition sur Nexus 5, 6, 7 (2013), 9 et Nexus Player et à venir sur un certain nombre de terminaux. Que vous ayez déjà installé cette version sans trouver les nouveautés ou que vous l’attendiez de pied ferme, voici un aperçu de ce que réserve la dernière mise à jour en date du système d’exploitation de Google.

  • Une nouvelle bootanimation

 Le premier changement que vous apercevrez en allumant pour la première fois votre smartphone ou votre tablette fraîchement mis à jour, c’est la nouvelle animation de démarrage, ou bootanimation. Il y a fort à parier que vous ne redémarrerez pas votre appareil de si tôt, alors prenez au moins le temps d’apprécier le soin apporté au rajeunissement du logo Android

  • Un accès rapide à la recherche vocale

Sur l’écran de verrouillage, l’accès rapide au dialer a été remplacé par un raccourci ouvrant directement la recherche vocale. Ce discret changement est particulièrement pertinent sur les tablettes, mais répond aussi à une utilisation plus moderne des téléphones. Le clavier de numérotation est généralement disponible dès l’écran d’accueil et ne sert que peu, comparé au répertoire. La recherche vocale est quant à elle de plus en plus usitée.

  • Les paramètres rapides & la gestion du son

L’activation de la localisation (GPS) retrouve son chemin vers le menu des paramètres rapides, de même que l’option « Ne pas déranger » qui y fait là ses premiers pas. Cette dernière remplace le « Prioritaire  » initié dans Lollipop, assez peu parlant pour la majorité des utilisateurs. En outre, son positionnement dans les paramètres rapides rend son utilisation plus simple et évite d’activer par mégarde l’option « aucune » qui coupait la réception de toute notification, y compris les alarmes, ce qui a certainement provoqué plus d’un retard.

La gestion du son a d’ailleurs été simplifiée et améliorée. Désormais, il est possible de dérouler la popup pour régler de manière indépendante le volume de la sonnerie, des notifications et des alarmes. La fonction « Ne pas déranger » s’active quant à elle en baissant le son lorsqu’il est déjà au minimum.

  • La personnalisation par System UI Tuner

 En laissant son doigt appuyé sur le bouton des paramètres de la barre de notifications, il est possible de débloquer un nouveau menu nommé « System UI Tuner ». C’est par là que l’on accèdera aux modifications des paramètres rapides, à la gestion de la barre d’état ou à l’intégration du pourcentage dans l’icône de batterie dans les notifications. Ce dernier reste néanmoins très discret et difficilement discernable.

  • La gestion des applications et des autorisations

L’une des plus grandes nouveautés de Marshmallow réside dans la gestion des applications. Pour commencer, le tiroir d’applications est désormais positionné verticalement, surmonté d’une sélection d’applications récemment utilisées. Un champ de recherche est désormais présent, et la barre de défilement affiche une lettre pour mieux se retrouver dans la liste. Le menu des applications a été simplifié avec Marshmallow et possède désormais une nouvelle rubrique intitulée « Autoris. des applis ». Comme son nom l’indique, celle-ci permet de gérer au cas par cas les autorisations de chaque application.

  • La gestion des widgets

 Tout comme pour le tiroir d’applications, la gestion des widgets passe désormais au défilement vertical avec une barre de défilement affichant l’alphabet. Chaque application a droit à sa propre ligne affichant ainsi plus clairement les différents widgets disponibles.

  • Le nouvel explorateur de fichiers

Souvent intégré sous forme d’application tierce dans les surcouches de constructeurs, l’explorateur de fichiers vient faire son apparition dans Android Stock. Son utilisation n’est toutefois pas des plus ergonomiques puisqu’il faut passer par les paramètres, l’onglet « Stockage et USB », puis l’option « Explorer ». Si la fonctionnalité est bienvenue, la cacher de la sorte n’a pas été la meilleure idée de Google.

  • Un aperçu de la mémoire vive

Dans les paramètres, Android affiche maintenant une nouvelle option baptisée Mémoire. Celle-ci permet d’avoir un aperçu de la mémoire vive utilisée pour chaque application en cours, et de forcer l’arrêt de certaines d’entre elles afin libérer de l’espace RAM. Depuis l’onglet « Applications », chaque soft affiche dorénavant son utilisation moyenne de mémoire, un bon moyen de repérer celle qui fait ramer votre terminal afin de trouver une alternative.

  • La suppression des captures d’écran

 Cela vous est-il déjà arrivé de prendre un screenshot par mégarde, ou de vous apercevoir que la capture d’écran que vous venez de faire est ratée ou inutile ? Si c’est le cas, alors vous savez que pour le supprimer, il est nécessaire de lancer une application de galerie, de retrouver l’image en question et de la supprimer. Un chemin fastidieux qui méritait d’être simplifié. Avec Android 6.0 Marshmallow, la notification d’un screenshot offre deux propositions : partager le fichier… ou le supprimer. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous – qui faisons de nombreux screenshots dans le cadre de nos articles – ça veut dire beaucoup.

  • Le paiement sans contact et la sécurité par empreintes digitales

 

Lors de l’initialisation de votre terminal, Marshmallow vous demandera votre numéro de carte bleu. Non, le système n’est pas devenu payant, c’est là le moyen de vous mettre le pied à l’étrier pour passer au paiement sans contact. Cette option est bien sûr optionnelle et pourra être activée à l’avenir dans les options d’Android. En effet, le service est encore indisponible en France. Par ailleurs, Android 6.0 gère également nativement les empreintes digitales afin de sécuriser ces paiements, mais cette fonctionnalité est pour le moment réservée aux Nexus 5X et 6P, les seuls Nexus à disposer du scanner nécessaire.

 

  • Now on Tap

 

Now on Tap est considéré par beaucoup comme la « killer app » d’Android 6.0 Marshmallow. Cette version améliorée de Google Now permet d’accéder à des informations pertinentes à n’importe quel moment. Commencez à discuter d’un bon restaurant avec un ami sur Hangouts, laissez votre doigt appuyé sur le bouton tactile Home et une fenêtre apparaîtra afin de vous donner son adresse, ses heures d’ouverture ou encore les notes des utilisateurs. Tout du moins si vous utilisez votre système en anglais, puisque Now on Tap n’est pas encore disponible chez nous. Si la langue de Shakespeare n’est pas un calvaire pour vous, n’hésitez pas à modifier la langue de votre système pour jeter un œil à cette fonctionnalité.

Les archéologues en herbe pourront creuser davantage cette nouvelle version d’Android. Ils découvriront sans nul doute d’autres détails notables, comme le menu des notifications qui descend désormais sous le doigt sur tablette et non plus au centre de l’écran ou encore la consommation de batterie de chaque application en mAh. Il aurait néanmoins été difficile d’être totalement exhaustif…

Près de deux ans après sa sortie, le Samsung Galaxy S5 reçoit sa seconde mise à jour majeure. D’abord lancé sous KitKat puis mis à jour sous Lollipop, l’an dernier, le flagship 2015 de Samsung reçoit Android 6.0.1 Marshmallow et toutes les dernières nouveautés de Google.