[Enseignement suprérieur] - La grève prévue dimanche rendu illégitime par décision de justice

Selon une décision de justice datée du 10 Janvier 2018 émanant du tribunal administrative d'Alger (département des urgences administratives), suite à une requête déposée au prêt de ce dernier par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la grève prévue pour le 14 janvier 2018 par la coalition des syndicats des trois acteurs de l’enseignement supérieur : les association estudiantines, le syndicat des travailleurs et le syndicat des enseignants, serait illégitime.

Selon cette même décision cette illégitimité est due à plusieurs raisons, et ceci malgré que la grève soit un droit constitutionnel, il y a des règles a respecté, la première étant de ne pas perturbé le fonctionnement de l’organisme (dans ce cas la grève tombant en plein période d’examens, risque de sérieusement impacté l’année universitaire) et la deuxième concerne la date de dépôt du préavis de grève qui doit dépasser les 8 jours avant la date prévue (dans ce cas elle est de 7 jours car déposé le 7 janvier pour une grève prévue le 14 janvier). D’autres arguments peuvent être lus dans cette décision, mais les deux principales raisons restent celle cité ci-dessus.

(affaire à suivre).