Saipem condamnée à verser 135 millions de dollars à la Sonatrach

Selon l’agence Reuters, la compagnie italienne de services pétroliers Saipem a déclaré, vendredi 22 décembre, que les arbitres de la Cour internationale d’Arbitrage (CCI) lui avaient ordonné de verser à la compagnie publique algérienne Sonatrach un montant de 135 millions de dollars pour régler un litige en cours.

L’indemnisation a été accordée sur la base d’allégations de négligence grave, selon la même source. “Saipem se réserve le droit de poursuivre tout recours contre la sentence”, a de son côté déclaré la compagnie.

Le litige portait sur la construction d’une usine de regazéification en Algérie, un contrat conclu entre la filiale d’ingénierie et d’exploitation du groupe pétrolier italien ENI et la Sonatrach le 12 novembre 2008.

La société italienne -contrôlée par le géant pétrolier Eni ENI.MI et l’organisme public italien Cassa Depositi e Prestiti- a trois autres procédures d’arbitrage en cours avec la Sonatrach.